Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de publicité et d'analyse.

Evacuation sanitaire d'un berger masai

par Benoit Wangermez

Lundi 12 Août 1991, je viens de me poser à Nairobi après avoir laissé pour la semaine mes docteurs dans la région du corridor nord du Serengeti et à l'est du Lac Victoria. (...) Pour ce vol nous allons à Kilgoris, un petit village dans le district de Narok, sorte de frontière entre les peuples Masai et Kisii. (...).
Et nous voici à survoler la vallée du rift, puis Masai Mara. (...) A un moment quand même je me dis qu'encore une fois je ne sais pas la condition médicale du patient. Dans les messages radio à Nairobi j'ai bien compris qu'il s'agit d'un Masai, qu'il y a eu une bagarre, un raid pour voler du bétail si je me rappelle bien, et voila, c'est tout ce que je sais. De temps en temps je me dit que c'est pas bien de ne pas tout savoir de mon futur patient, mais bon, je me console en me disant qu'il faut aussi quand même que je me concentre sur mon boulot.(...)
On descend, il n'y a absolument personne dans le coin.(...) Joséphine, mon infirmiere, prend les details médicaux. (...) Je re-regarde la radiographie, je jette un coup d'oeil au patient. Je recommence ma navette radio/patient plusieurs fois .... aaarrrggggghhh ... ça y est, la solution entre finalement dans ma petite cervelle quand je vois le petit morceau de bois qui sort de l'oeil droit de Kayiok ole Ntalamia.
La pointe, fortement rouillee, de quinze centimetres de long perce la paupiere droite au-dessus du globe occulaire, traverse les tissus cérébraux et s'arrête en arrière contre l'os occipital. Voila, ca c'était une vague description médicale.

 

Radiographie de Kayok ole Ntalamia